Sermon sur la passion
Traduit de l’occitan, préfacé et annoté par Patrick Gifreu.

Date de parution : juin 2016
ISBN : 979-10-91193-08-5
140 pages
20 €


La figure de saint Vincent Ferrier occupe une place d’importance dans la vie intellectuelle, politique et religieuse du XIVe siècle. On connaît ses dons extraordinaires de thaumaturge et de prédicateur infatigable, qui lui valurent d’être appelé l’ « apôtre de l’Europe ». On connaît l’habile médiateur politique dans le compromis de Casp et le confesseur du pape Lune à la cour d’Avignon, jusqu’à ce qu’il lui retire son soutien, contribuant ainsi à la résolution du schisme d’Occident. Néanmoins l’œuvre de Ferrier comme logicien et philosophe ne fut redécouverte qu’au début du XXe siècle.
C’est pourtant comme théologien, et bien plus encore comme prédicateur, qu’il a gagné une large notoriété. Des articles et des colloques lui ont été consacrés, surtout dans les pays qu’il a parcourus en apôtre. Des sermons qu’il a prononcés, un grand nombre nous a été transmis, et bien qu’ils ne soient pas tous publiés, loin s’en faut, un certain nombre l’est en d’excellentes éditions. Quant au sermon auquel ce livre est consacré, il a été prononcé le 21 avril 1416, Vendredi-Saint, à Toulouse, et il nous est parvenu en occitan, en un seul manuscrit. Nous présentons la première traduction française, précédée d’une étude substantielle du contexte dans lequel il a été prononcé, du texte et de son contenu.
Le lecteur y trouvera les raisons qui permettent d’affirmer que le sermon sur la Passion a, comme son modèle, quelque chose d’instituant : il est le sermon par excellence.

 

© Les Éditions de la Merci - Un site Sitedit