Frère Bernard, moine paillard
Traduit du catalan et préfacé
par Patrick Gifreu

ISBN : 9791091193054
78 pages
20 €


Francesc de la Via est né vers 1380 à Gérone. Il y meurt vers 1443. Il exerce des fonctions de viguier, de prud’homme et de juré de la ville. Francesc de la Via est un excellent écrivain mineur qui s’efforce de renouveler les structures du XVe siècle. Il est représentatif de la période qui va des troubadours à Ausiàs March. Quand au livre qui nous occupe, il est rédigé entre 1430 et 1435. C’est un fabliau gaillard dont la composition, quelque peu débridée, n’empêche pas la narration d’atteindre l’objectif avoué : divertir le lecteur.
Lecteur qui découvre un pied de nez ouvertement pornographique que l’auteur fait à toute la topique geignarde qui l’a précédée. Ce petit conte est un texte singulier, longtemps occulté par la prude tradition philologique, un récit malicieux qui juxtapose le thème universel du moine paillard à une gradation des plaisirs.
Un des intérêts majeurs du texte réside dans le personnage de la nonne. Celui-ci est le personnage-clé. Caractérisé de manière ambiguë, il gagne en profondeur et s’éloigne de l’archétype de la femme méchante. Irrévérente, railleuse, calculatrice et impudique, la nonne mène les personnages par le bout du nez. Elle mène le jeu.

 

© Les Éditions de la Merci - Un site Sitedit