Recettes de beauté féminine
Traduit du catalan
par Patrick Gifreu
et préfacé par
Teresa-Maria Vinyoles

Date de parution : 14.10.2013
ISBN : 9791091193030
126 pages
20 €


Le Tractat de moltes medicines i curiositats de les dones, objet de cette traduction, occupe les folios 151 à 170 du manuscrit 68 de la Bibliothèque Universitaire de Barcelone. Il y est attribué à Manuel Dies de Calatayud, majordome du roi Alphonse V de Catalogne-Aragon (1396-1458), avec lequel il participa à la conquête de Naples en 1443. Il est en outre l’auteur de deux traités d’hippiatrie qui marquent le renouveau de l’art vétérinaire médiéval.
La lecture de ce Tractat n’a pas fini de nous étonner. Ce recueil de cosmétiques et de remèdes du Moyen-Âge est d’un grand intérêt pour l’histoire de la pharmacie et pour l’étude des moeurs privées. Ces recettes ne sont pas destinées aux apothicaires, mais aux maîtresses de maison qui sont en mesure de les confectionner moyennant fourneaux et mortiers. Elles reflètent les connaissances de la médecine populaire héritées de l’Antiquité ou apportées en Occident par la médecine arabe.
Il faut souligner que l’auteur établit une relation entre beauté, hygiène et santé. Il propose des « produits de beauté » auxquels il ajoute les bains, les vaporisations, les dentifrices et les préparations domestiques.
Le livre est dédié aux femmes, grandes consommatrices de produits de beauté. Elles en ont la renommée dès le XIVe siècle, bien qu’elles ne soient pas les seules à en user.

>>> Presse :
extrait 1 -

 

© Les Éditions de la Merci - Un site Sitedit